#11 "-Let’s take a look at the itinerary -Fuck the itinerary"

Réunis de nouveau pour un retour aux sources, à savoir retrouver leur mère au fin fond de l’Inde, trois frères vont devoir réapprendre à vivre ensemble à travers une expérience des plus vivantes.

Pour son 5ème long-métrage, Wes Anderson nous fait monter à bord du « Darjeeling Limited » (2007) marche par marche, la première constituant un court-métrage « Hotel Chevalier » où le frère Jack Whitman, alias Jason Schwartzman, reçoit la visite de son amante qui n’est autre que Natalie Portman dans sa chambre d’hôtel parisienne, mais l’on s’aperçoit très vite de la nature compliquée de leur relation. Vient ensuite la marche que le businessman Bill Murray n’arrive pas à atteindre, se faisant doubler et remplacer subtilement par un nouvel acteur dans le paysage cinématographique Andersonien : le frère Peter aka Adrien Brody.

Enfin nous voilà à l’intérieur d’un de ces wagons pittoresques, sillonnant les paysages orientaux le regard placide, accompagné en douceur par des travelings sur la longueur du train où se passe des scènes de vie plutôt drôles, touchantes mais parfois un peu absurdes, sous fond musical des plus diversifiés, explorant les horizons du rock des sixties « Play with Fire » des Rolling Stones à la musique impressioniste « Suite bergamasque » de Claude Debussy sans oublier d’y parsemer de la composition locale, un bon exemple est la charmante « Charu’s Theme » du réalisateur Satyajit Ray.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :